pensées une

L’impression que je dois être parfaite à toujours été là, présente dans un petit coin de ma tête. En grandissant, j’ai changé beaucoup de choses mais d’autres restent, solides comme des rocs. Les bases sur lesquelles nous avons pu nous construire restent inconnues, je n’ai aucun souvenir l’environnement de mes zéro à peut-être huit ans disons. Seules des paroles rapportées ou moult photos ou vidéos peuvent éclairer notre passé. Les souvenirs peuvent être erronés et modifiés par notre esprit, consciemment ou inconsciemment. Souvent j’aimerais avoir la faculté que mes pensées puissent se coucher sur du papier, qu’elles soient ordonnées, s’organisent et se désorganisent à leur guise. J’aimerais les observer de loin. Trois années se sont écoulées depuis le début de ce blog, j’ai essayé d’apprendre à me comprendre, de m’ouvrir aux autres pour voir d’autres horizons. Entrer dans la tête de certaines personnes serait vraiment très enrichissant je pense. Mais si nous apprenons véritablement à nous connaître, c’est une peu tout comme, après, bien sûr, nous ne pouvons voir que ce qu’on nous offre ou alors ne pouvons avoir qu’aperçus ou imaginer. Ah au fait, j’ai oublié de donner une information : ici, rien n’aura véritablement correct, la syntaxe ainsi que la logique n’interviennent pas.

Publicités

Incompréhensible et inutile

Quand on s’essaie à l’écriture réfléchie et que l’on s’emmêle les pinceaux, tout en se questionnant.. (un vieux truc de plus d’un an)
Chapitre -1
Rien. C’est triste à dire, mais c’est ce que je suis, ou plutôt, ce que je ne suis pas. Rien est la meilleure définition de mon être, de mon âme en poussière. Rien qui vous écrit actuellement, entend au loin de drôles de bruits. En temps de guerre, j’aurais dit que c’était une ville lointaine pendant un bombardement. N’étant pas en temps de guerre, dans mon pays, dans ma région, étant proche de juillet, dans une chambre où la chaleur ne fait que s’accumuler, je pencherais pour un feu d’artifice, ou des chasseurs chassant, mais la seconde théorie s’avère peu probable à vingt-trois heures trois minutes. Qu’importe de tels détails pourriez-vous vous demander, et, vous auriez raison, à vrai dire, Rien ne sait pourquoi, elle a cru bon conter une chose aussi inutile que ces lointaines détonations. Elle vous prie de l’excuser. Mais qu’y a-t-il à savoir de Rien pour espérer la comprendre ? « Espérer la comprendre », mais pourquoi une telle formulation vous diriez-vous, c’est une bonne question. L’utilisation du verbe -espérer me paraît plus correcte parce que[…]
Chapitre 0
Pourquoi me diriez-vous écrire un livre incompréhensible et inutile ? Et bien, je ne sais pas vraiment, mais, l’on m’a dit un jour « Écrire ainsi, c’est autant du délire que du génie, c’est ton inconscient qui parle. », après avoir vu le chapitre, que j’ai donc appelé « Chapitre -1 ». J’avais précédemment dit que j’aimais écrire mais que cela n’avait jamais de sens, et que si j’écrivais un livre, il s’intitulerait alors « Incompréhensible et inutile ». Pourquoi le chapitre -1 ? Je viens de le dire ci-dessus, enfin, il me semble.
« On vit seul, on meurt seul, tout le reste n’est qu’illusion. »
Tout commence par l’enfance, la période d’insouciance, où[…]
« Avant j’étais rien, j’avais envie de rien, moins que rien.

Retour

Bonsoir,

Je reviens après une longue absence, j’avoue ne plus vraiment être inspirée par l’écriture.. Elle m’a été d’une très grande utilité pendant presque trois années, durant lesquelles j’ai oscillé sur des blogs et des comptes twitter différents, avec plus ou moins d’anonymat, suivant les périodes et les années. Maintenant j’ai décidé de laisser revenir la photo et le dessin et la peinture, toute nouvelle demoiselle dans ma vie, de leur laisser une place sur ce blog.

https://brumeclaireopaque17.wordpress.com/dessins/

https://brumeclaireopaque17.wordpress.com/peintures/

https://brumeclaireopaque17.wordpress.com/832-2/

Brumeclaireopaque17